NOBELLES

Cérémonie pour les oubliées du prix Nobel (création en cours)

NOBEL ?

Alfred Nobel a réussi son voeu testamentaire : son nom est devenu le symbole de la reconnaissance suprême attribuée aux personnes ayant contribué au bienfait de l’humanité par des avancées scientifiques, des oeuvres littéraires ou des actions pour la paix. Cette notoriété lui évite que son patronyme reste à jamais associé à l’invention de la dynamite qui fît sa fortune.

NOBELS…

Depuis la création du prix Nobel en 1901, cette récompense a été attribuée à 602 hommes et 21 femmes dans les 3 disciplines scientifiques (physique, chimie et physiologie ou médecine). Au cours de ses 120 années d’existence, seules 18 éditions de ce prix ont récompensé une ou plusieurs femmes scientifiques, et ce n’est qu’en 2020 qu’un binôme féminin a été récompensé pour la première fois, en chimie.

Au delà de ce palmarès affligeant, de nombreux exemples de femmes scientifiques dont les travaux sont restés dans l’ombre émaillent l’histoire des sciences. Ce phénomène porte même un nom : l’effet Matilda – théorisé par Margaret Rossiter – désigne le déni ou la minimisation récurrente et systémique de la contribution des femmes scientifiques à la recherche, dont le travail est souvent attribué à leurs collègues masculins.

NOBELLES !

Partant de ce constat révoltant et révélateur d’un système de domination masculine à l’oeuvre depuis des siècles, nous souhaitons rendre justice aux femmes scientifiques encore trop méconnues, des pionnières à celles d’aujourd’hui, en les mettant en lumière et en leur donnant la parole. Ces personnalités hors du commun sont une source d’inspiration et montrent qu’on peut s’opposer à l’ordre établi et changer les normes.

Car dans le domaine scientifique les femmes sont nombreuses à échapper aux radars de la reconnaissance : Rosalind Franklin, Mileva Marič, Hedy Lamarr… mais aussi Jeanne Barret, Mary Anning, Jocelyn Bell, et Marthe Gautier ! Autant de noms à faire sortir de l’oubli, de parcours improbables à (re)découvrir. Ces femmes curieuses, inventives et obstinées, ont accompli des prouesses et se sont affranchies des préjugés de leur époque. La nôtre n’en est pas exempte, bien au contraire, et il est plus que jamais nécessaire et salutaire de se plonger dans leur histoire pour faire partager le goût de la recherche et de l’innovation aux jeunes d’aujourd’hui.

À travers un aller-retour entre des figures du passé et des personnalités contemporaines du monde scientifique, nous poserons la question de la compétition dans le domaine scientifique et de la validité du système des prix. Cette organisation individualiste et court-termiste, à l’image de la société toute entière, n’est-elle pas à remettre en question ? La collaboration et la mise en commun du travail et des idées, dans un système paritaire ne serait-elle pas une alternative à un modèle pyramidal mis en place par et pour des hommes ?

Anne Rougée et Laureline Collavizza

Genre : théâtre participatif
Conception et production : Anne Rougée et Laureline Collavizza
Écriture : Anne Rougée
Mise en scène : Laureline Collavizza
Dramaturgie : Coraline Loiseau
Interprétation : Laureline Collavizza, Agathe De Wispelaere en alternance avec Natassia Cabrié-Kolski, Valentine Jé en alternance avec Marion Poüessel, Anne Rougée
Scénographie, costumes et accessoires : Lika Guillemot
Création sonore : Valentine Jé
Création lumières : Mélanie Nonnotte

Calendrier 2021-22 :

  • du 8 au 12 novembre 2021 – résidence au Théâtre de la Passerelle à Palaiseau (91) – sortie de résidence le 12 novembre
  • à partir de novembre 2021 – représentations dans les lycées franciliens avec le soutien de la région Île-de-France et dans les collèges et lycées de l’Essonne avec le soutien du département de l’Essonne
  • du 28 février au 5 mars 2022 – résidence au Théâtre de la Passerelle à Palaiseau (91) – sortie de résidence le 5 mars

Co-production et soutiens : Région Île-de-France, Département de l’Essonne, Ville d’Itteville, Ville de Palaiseau, Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité, La Spedidam

Dossier de présentation

La Comédie des Ondes est signataire de la Charte des valeurs de la République et de la laïcité.

Mettre la science en scène… en restant au coeur de l’humain !

Depuis 2011, Comédie des Ondes a réalisé plus de 380 représentations, dans 46 départements, devant plus de 28 000 spectatrices et spectateurs !

SOUTENEZ-NOUS SUR HELLO ASSO !

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER !

Notre agenda
octobre 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Nos derniers articles